Ce que voyager peut changer en vous

Gaëlle Gauthier

Gaëlle Gauthier

Ce que voyager peut changer en vous

Aimez-vous voyager ? Avez-vous, comme moi, le cœur qui palpite quand vous arrivez enfin à l’aéroport, passeport et billet en main, prêt pour cette destination tant espérée plusieurs mois auparavant ? Êtes-vous fasciné par le monde, l’ambiance bruyante et les va-et-vient d’une foule indénombrable sur le quai d’une gare ? Si la réponse est oui, vous êtes à la bonne page ici !

Pourquoi ce blog sur les voyages et les langues étrangères ?

Je vous le dis tout de suite – et, en toute franchise, au risque d’en décevoir certains – je n’ai pas fait le tour du monde ! Je ne connais ni l’Indonésie, ni le Népal, ni le Pérou… mais le fait d’être une passionnée de langues étrangères et de contacts avec des personnes issues de tous horizons me pousse à bloguer avec vous, en toute légitimité !

En ce qui concerne les langues étrangères, depuis la 6e, c’est-à-dire, dès le début de mon apprentissage de l’anglais en LV1 et plus particulièrement, depuis le cours d’anglais « renforcé » que j’avais choisi en option en 4e, je me suis complètement passionnée pour l’apprentissage des langues ! Mon professeur voulait déjà pousser mes parents à envisager pour moi le métier d’interprète mais j’étais bien loin de toutes ces considérations car à 13 ans, c’est encore difficile de penser en termes de métier. Sonorité et musicalité des langues, tel était mon intérêt et ma soif de découvertes. Je ne pensais pas à une carrière ; parler dans une autre langue me faisait tout simplement rêver et m’évader ! C’était et c’est toujours une passion ! Dans le cadre scolaire, j’ai aimé découvrir l’espagnol, quand est venu le choix de la LV2 et bien sûr, j’avais l’envie de partir sur place découvrir ce pays. Puis, j’ai choisi pour LV3 l’allemand, pour l’option de mon bac littéraire pour découvrir une autre famille de langue, une langue plus complexe encore, avec ses cas de déclinaisons, assoiffée de grammaire ardue que j’étais !

Enfin, en autodidacte, j’ai voulu m’initier à plusieurs langues mais manquant de temps pour m’y consacrer, je n’ai fait que découvrir des rudiments pour pouvoir saluer, me présenter, entamer une conversation, pour le plaisir d’être comprise par un interlocuteur parlant la langue de mon choix. Je me suis donc penchée sur l’hindi, l’arabe, le néerlandais…

En 2003, j’ai côtoyé des américains sur le sol français pour la première fois et là, associé à mon premier examen US du TOEIC pour booster mon niveau d’anglais, ainsi que nombreux films visionnés en V.O, ce fut le coup de cœur pour l’American English, qui a façonné mon accent et toutes mes expressions idiomatiques jusqu’à aujourd’hui !

En bref, je dois vous dire que je fais beaucoup rire mes amies et mon mari, encore aujourd’hui, quand je dis que pour « me détendre », j’ai envie de m’acheter une méthode de langue, pour m’occuper le dimanche après-midi !

Laissez-moi évoquer maintenant les 6 pays dans lesquels j’ai pu séjourner de quelques jours… à quelques mois, pour ce qui est de ma dernière destination de cœur : l’Italie !

Quel est mon parcours de voyageuse ?

Sans plus attendre, voici les pays que j’ai eu la chance de découvrir depuis mon adolescence et disons-le au passage, grâce à mes parents, qui ont toujours fait leur possible pour me permettre de partir en vacances hors de France :

L’Espagne : la destination au soleil par excellence, ce soleil au beau fixe et aussi dans le cœur de ses habitants vraiment spontanés, larges d’esprit et à la générosité évidente…

– L’Angleterre : la destination de mon tout premier voyage scolaire vers un peuple à la grande culture, attaché aux conventions sociales mais à la fidélité remarquable en amitié…

– Les États-Unis : la destination du rêve américain, du lifestyle, de la rencontre fabuleuse avec un peuple aux multiples facettes. Il s’agit d’habitants chaleureux et incroyablement hospitaliers. Même si vous êtes là que depuis deux jours, « it feels like home » et vous commencez à rêver de vous y installer… surtout, si comme moi, vous êtes parti(e) seul(e) séjourner chez l’habitant ou chez une famille que vous connaissez déjà. Vous vous promettez d’y revenir de toute façon, grâce aux invitations des plus sincères, la veille de votre retour en France avec l’inoubliable : « Whenever you decide to come back, there’s a bed for you… »

– La Suisse : la destination de l’élégance, entre montagnes et lacs, sans oublier une destination gourmande (avec ses chocolats délicieux !)

– La Grèce : la destination fascinante, de par sa grande histoire, son Athènes gigantesque et toute en longueur, sans oublier le périple pour gravir l’Aéropage ! C’est du sport ! Seulement mon père en a eu le courage de grimper car nous étions partis à 5h du matin de l’hôtel pour une journée marathon, mais c’est normal – diriez-vous – car le marathon est né en Grèce !

– L’Italie : la destination coup de cœur pour moi ! Et oui ! Rome, comme première découverte, quand j’avais 18 ans, avec son histoire fascinante et son impressionnant Colisée, puis Florence, la Merveilleuse, où j’y ai vécu un séjour inoubliable de 6 mois, en 2013-2014, avec une découverte pas à pas de la culture toscane, ses œuvres d’Art de l’époque de la Renaissance, pour finalement quitter les larmes aux yeux ses habitants chaleureux à qui je m’étais particulièrement attachés.

Aujourd’hui, il y a d’autres destinations que j’aimerais avoir le loisir de connaître. Le Brésil serait dans mes choix à privilégier car je trouve que le portugais du Brésil est une autre très belle langue à découvrir. Je m’y penche en ce moment, avec ses sonorités chantantes et ses musiques entraînantes, cette langue étant en soi le témoignage vibrant d’une culture riche et variée, comme le sont les terres de cet immense pays…  

Et vous, quelles sont vos destinations préférées ?

Ce que voyager peut changer en vous

Partir en voyage, c’est comme s’ouvrir au monde, et cesser de se concentrer sur soi. C’est aussi mettre de côté ses peurs pour oser tenter une aventure, toute en regardant le monde avec le regard ébloui et naïf d’un enfant pour prendre le temps de rêver…

Si un séjour d’une semaine change à coup sûr les idées, un séjour de six mois pourrait bien venir bouleverser totalement vos objectifs dans la vie…

Ce blog est un partage d’expérience alors, n’hésitez pas à commenter la vôtre. Ce que voyager évoque en vous et puis, racontez-moi aussi vos meilleurs souvenirs de voyages ! J’ai hâte de partager avec vous et de voyager, à travers vos récits de voyage ou de globe-trotters, si c’est le cas !

– Gaëlle

Cet article a 2 commentaires

  1. Zabeth

    C’est superbe, cela nous donne envie d’y partir aussi, voyager c’est aussi mon rêve, un jour peut-être…..

    1. Merci de publier ce ressenti ! Oui, voyager est un rêve qui peut devenir réalité et c’est ce que je te souhaite !

Laisser un commentaire